AGIR

Les Jeunes ont besoin de défenseurs. Engagez-vous, faites-vous entendre, devenez bénévole ou donateur et offrez à chaque Jeune une vraie chance de réussir.


MISSION

  • Favoriser  et  développer  les  activités  culturelles,  artistiques  et  sportives,  encourager  les jeunes talents dans les domaines tels que sport, musique, danse, mode, arts plastiques, cinéma, audiovisuel, architecture, art culinaire, hôtellerie.
  • Favoriser un meilleur accès aux marchés et aider les femmes  porteuses de micro-projets de valorisation des produits de base, à obtenir un meilleur revenu (ex.: transformation des tubercules en amidon ; transformation de l’arachide en huile ; des fruits en confiture…). Créer des coopératives rurales de cultures vivrières. Former des agents de terrain, aider les jeunes filles et les jeunes garçons à se développer et à améliorer leurs cultures.
  • Environnement, Energies renouvelables, Propreté. Sensibiliser les plus jeunes sur le  sort de notre planète. Proposer des solutions énergétiques propres et locales. Adapter  l’architecture locale aux disponibilités en ressources. Travailler sur l’assainissement et la valorisation des déchets. Porter des projets d’accès à l’eau sur les territoires ruraux. Permettre   aux populations de mieux vivre, tout en régulant leur rejet de déchets. Organiser des campagnes de sensibilisation dans les écoles. Organiser des concours. Editer des supports ludiques.
  • Santé, Prévention, Information de Proximité, Hygiène. Apporter  des solutions  de soin  immédiates et durables aux populations. Prendre en charge les soins de santé pour les plus  démunis. Organiser des campagnes sanitaires et de vaccination. Construire des structures  de santé en zone rurale et périurbaine et les équiper. Organiser des missions médicales et chirurgicales. Prendre en charge des cas particuliers (brûlés, chirurgie viscérale, cancer de  l’enfant…). Organiser des campagnes dans les écoles. Informer les populations sur les questions de santé. Former les professionnels de santé et améliorer l’hygiène.
  • Développement des initiatives locales, Entreprenariat. Favoriser l’aide à la création de  TPE, le soutien aux  micro-projets et l’épargne villageoise. Apporter une aide aux femmes et aux hommes du secteur informel pour développer leurs activités et améliorer leur rentabilité. Soutenir  les artisans pour la promotion de leurs  produits. Mise en place  du  micro-crédit  pour  le  soutien  à  l’entreprenariat local.
  • Informatique, Nouvelles Technologies, Communication. Permettre un accès  aux nouvelles technologies de l’information (NTI) pour les femmes, un  accès Internet aux jeunes, aux formateurs  locaux, une formation spécifique aux métiers du multimédia, du numérique et de la communication. Développer les radios communautaires.
  • Formation des Formateurs pour l’Afrique. Permettre aux jeunes de 15 à 20 ans, de recevoir une formation pratique aux métiers de l’artisanat (boulangerie, maçonnerie, coiffure, couture, charpenterie ; mécanique,…) et de l’industrie ; rémunératrice et concrète, dispensée par les artisans et formateurs d’Afrique et d’ailleurs, en activité ou  à  la retraite. Permettre aux formateurs de se former et améliorer leurs connaissances.
  • Parrainage scolaire des enfants défavorisés, orphelins. Permettre aux enfants orphelins ou défavorisés de la naissance à l’âge de 15 ans d’être parrainés et suivis durant leur enfance et adolescence par un ou plusieurs parrains en Afrique. Ces enfants bénéficient de l’encadrement social, médical et éducatif de PROJDA en collaboration avec leur parrain qui verse la somme mensuelle de minimum, entièrement consacrée aux besoins de l’enfant ou du jeune.
  • Aménagement, Reconstruction. Pour reconstruire les petites routes de campagne ou de villes, créer des accès aux zones enclavées, réhabiliter des espaces utiles et abandonnés pour ouvrir par exemple des épiceries communautaires, restaurants sociaux, centres d’accueil, espaces de vie ou écoles.

VISIONS

  • Mobiliser les jeunes sur ses responsabilités civiques en vue de sa participation optimale à la vie publique ;
  • Lutter contre le VIH/SIDA et les IST pour garantir une jeunesse engagée et sûr ;
  • Faire le plaidoyer pour la mobilisation des bailleurs de fonds ;
  • Garantir la promotion du genre par une intégration effective de la jeune fille dans la vie communautaire et spécifiquement dans la prise des décisions de la base au sommet ;
  • Promouvoir l’esprit de collaboration des jeunes en vue de pouvoir se former en groupe solide capable de réaliser des actions au profit de la communauté ;
  • Renforcer les capacités des jeunes par des initiatives créatrices des richesses en mettant en valeur les ressources disponibles ;
  • Mettre en place des structures socio-éducatives et sanitaires pour réduire le taux de l’analphabétisme et améliorer l’état de la santé des populations.